Sébastien VONDOLY

Sébastien VONDOLY
Directeur Général

L'histoire des Editions Continents, aussi simple et intéressante, a commencé en janvier 2011. Après de longs échanges avec des amis écrivains que j’ai connus en 2005 et qui m'ont déjà vu à l'œuvre lorsque j’officiais en tant qu’assistant aux Editions de la Rose Bleue, fondée et dirigée par l'ancien ministre de la justice Ephrem Seth DORKENOO, certains d'entre eux m’ont beaucoup encouragé et poussé à mettre en place une structure similaire. Ils voulaient me voir perpétuer le travail impeccable que faisait mon ministre et patron qui malheureusement, venait de décéder le 27 avril 2010. Cette disparition, je l'ai profondément ressentie comme un grand coup de poignard dans le dos, quand bien même je n'étais plus avec lui.

Après moult hésitations, j’ai accepté de répondre aux sollicitations de ces ''conseillers'' au rang duquel se trouvait l'ancien Premier ministre Joseph Kokou Koffigoh qui m'a une fois appelé pour me réitérer sa volonté. Puis en juin 2011, je suis retourné le voir et je lui ai dit : ''Excellence, j'ai étudié votre proposition appuyée par les conseils d'autres écrivains et amis, et j'ai décidé maintenant de créer une maison d'édition.'' Le premier ministre m’a félicité et m’a souhaité une bonne chance.

Dès le 1er juillet 2011, l'annone de la nouvelle est parue dans les colonnes des hebdomadaires où je travaillais en tant que journaliste reporter, notamment Actu Express, Le Dauphin, et Le Triangle des Enjeux. De bouche à oreille, le nom de la maison d'édition a circulé dans toute la ville de Lomé voire dans le pays. Les réseaux sociaux n'étaient pas épargnés.

Une nouvelle maison d'édition venait de voir le jour. Le tout premier ouvrage édité, était Libations, du Premier ministre Joseph Kokou Koffigoh, un recueil de poèmes de 90 pages. La communication autour de la toute première parution a fait river les yeux des concitoyens sur moi, journaliste que j'étais. Ainsi les jours passaient, les manuscrits arrivaient dans la boîte mail communiquée dans les journaux et sur les réseaux sociaux. Le tout premier auteur à envoyer un manuscrit depuis l'extérieur du Togo, fut Macaire Etty, enseignant et critique littéraire ivoirien. Puis suivra celui de Edgar Okiki ZINSOU du Bénin.

La petite maison nouvellement créée grandissait au jour le jour avec de nombreuses sollicitations des auteurs résidant au Japon, aux États-Unis d'Amérique, en France, au Luxembourg, au Gabon, au Sénégal, etc. Le travail fourni a toujours été très apprécié, quand bien même je n’étais qu’à mes débuts.

Avec détermination et volonté de servir et de mieux faire pour se démarquer des autres éditeurs sur place avant nous, nous avons imprimé une marque à cette maison d'édition : la qualité avant, la quantité après. Un grand défi pour lequel les efforts ont été déployés aussi bien par l'équipe des Editions Continents que celle de l'imprimerie que nous avons choisie. Aujourd'hui, sans orgueil, il est bon de dire que les Editions Continents sont devenues une référence au Togo, en Afrique et cela s’étendra vers les autres continents du monde. Nous avons pu toucher quatre des cinq continents, à savoir, l'Afrique, l'Europe, l'Amérique et l'Asie, avec des auteurs y résidant.

Notre catalogue qui était de quatre ouvrages au lancement des activités à l'Université de Lomé en juin 2013, compte à ce jour 93 publications, tous genres littéraires confondus.
Les auteurs sont de diverses couches socio-professionnelles : avocats, universitaires, juristes, diplomates, enseignants, premiers ministres et ministres.

En cette année où nous célébrons nos dix ans d'existence, nous réitérons notre ferme engagement à poursuivre l'œuvre déjà entamée et à mieux faire qu'avant.

Notre souci, c'est d'arriver à publier des auteurs dont les œuvres sont de bonne facture et d'avoir une imprimerie propre à nous afin de répondre aux innombrables attentes que sont la qualité supérieure de l'impression et la réduction des coûts de fabrication.

En dix années, nous avons fait aimer la chose littéraire et marqué beaucoup de gens dans divers pays. Que ce soit au Burkina Faso, au Niger, au Bénin, en Côte d'Ivoire, au Mali, au Sénégal, en Guinée Conakry, en France, etc., Les Editions Continents demeurent la maison togolaise qui est la plus représentative. Cela n'aurait pas été possible si nous n'avions pas adopté la politique étrangère dans la réalisation de nos objectifs. Nous avons été sur plusieurs terrains où festivals et foires du livre nous ont permis de mieux nous faire découvrir aux publics d'ailleurs. A presque toutes les rencontres annuelles autour du livre, Les Editions Continents ont été présentes pour faire parler d'elles. Et le coup est réussi : plusieurs auteurs étrangers ont garni notre petit catalogue de leurs ouvrages riches et bien accueillis par le grand public.

Dans le souci d'aller plus loin et de faire preuve de professionnalisme, nous avons décidé de composer avec des pontes de la littérature togolaise, africaine et d'ailleurs. Ce qui nous a amené à poser des bases qui donneront des fruits.

Les Editions Continents, c'est la maison qui apporte le service aux auteurs, où qu'ils soient dans le monde. La bureaucratie, nous l'avons mise entre parenthèses, pour aller vers ceux qui ont besoin de travailler avec nous en toute humilité.
Et le pari est gagné !