Tchila, l’infirmière véreuse

Safiou ATE


3 500 F Cfa


Les maux qui minent le secteur médical sont multiples et multiformes et ont pour noms : les faux diplômes, l'incompétence, les mauvais soins, la vente frauduleuse des médicaments périmées ou non indiqués, la redirection des patients vers des cliniques où l'on gagne des commissions, la sélection des patients selon qu'ils disposent de moyens, la corruption, l'impunité et la gestion administrative très calamiteuse des centres de santé publics pour me borner à ces quelques exemples. …Le comble est que tout administrateur qui s'engage à lutter contre ces failles fait l'objet de médisances, de maltraitances et d'affectations punitives. Ce qui laisse croire que les personnes qui devaient palier à ces défis en sont quelquefois les véritables promoteurs.

« Les soins infirmiers, cette noble fonction qu'avaient exercée nos prédécesseurs avec fierté, sont devenus aujourd'hui un métier de tout le monde. C'était un métier de valeur dans les

Safiou ATE est né à Koussountou dans la préfecture de Tchamba le 13 novembre 1979 et est de nationalité togolaise.  Après ses études primaires et secondaires à Kaboli, il obtint son baccalauréat deuxième partie au lycée de Zomayi (Kpalimé) en 2004. Il obtint en 2007, son diplôme d'Infirmier d'Etat à l'Ecole Nationale des Auxiliaires Médicaux (ENAM) de Lomé, en 2013 la Maîtrise en Sociologie de Développement Communautaire à l'Université de Kara et en 2016, le MBA en Gestion de Projets au Centre Africain des Etudes Supérieures en Gestion (CESAG) de Dakar au Sénégal. Il est actuellement Responsable de l'infirmerie de l'Assemblée nationale togolaise. Il offre au public, son premier ouvrage : Les yeux de l'observateur ou les réalités dans les centres de santé au Togo.

Aucune donnée à afficher !