La plus belle maman

Edgar Okiki ZINSOU


3 000 F Cfa


Un événement inédit : la Mairie lance le concours de la plus belle maman du village. Le petit Cossi y inscrit sa mère. Celle-ci, consciente de sa laideur physique, refuse d'y prendre part. Mais l'enfant, convaincu que sa mère est la plus belle de toutes les mamans du village, réussit à lui faire changer d'avis. Et le miracle se produit.

« La plus belle maman » est la célébration de la beauté du cœur, un réquisitoire contre l'intolérance et un plaidoyer en faveur des exclus et des mal-aimés de la société. 

Aucune donnée à afficher !

Professeur Certifié d'histoire-géographie, ancien Président de l'Association des Ecrivains et Gens de Lettres du Bénin (AEGLB), Chevalier de l'Ordre National du Bénin, Edgar Okiki ZINSOU a été révélé au grand public par son roman : Le discours d'un affamé (Prix littéraire Paul HAZOUME et 1er Prix de roman aux Premiers Concours Nationaux des Arts et des Lettres en 1988). La même année, son recueil de nouvelles « La femme du mari inconnu » obtient le 1er Prix de nouvelle aux Premiers Concours Nationaux des Arts et des Lettres. Pour l'ensemble de ses œuvres, il reçoit, en 1992, le Prix du Meilleur Ecrivain de l'Année.

Dans le cadre du 6e sommet de la francophonie en 1995, son roman : « Les sanglots politiques » remporte le 1er Prix de roman au concours littéraire « Regards Croisés sur le Bénin ». En 1999, son roman intitulé « La plus belle maman » remporte le 1er Prix de l'Agence Intergouvernementale de la Francophonie de Littérature Africaine pour Jeunes et Enfants (7e édition 1999). En 2006, il publie son quatrième roman « Le remaniement » et en 2014, sa première pièce de théâtre : « La gouvernance concertée ».